Un article sur le Chien de Berger Anglais Ancestral au travail sur troupeaux est paru dans le second "Herdingworld Magazine" de 2014 (2/2014).

Il s'agit d'un magazine finlandais qui présente l'élevage et les cultures paysannes dans le monde. Nous remercions l'éditeur pour cette publication et pour la promotion internationale du Bobtail.

L'article est aussi traduit en anglais et s'étend de la page 4 à 12.

Lien vers le Magazine finlandais, spécialisé dans le travail sur troupeaux :
 
Hwmagazine

Cliquez sur l'affiche bleue pour visualiser une petite partie :

L'article, en français...

FAIRE DU TROUPEAU AVEC UN OLD ENGLISH SHEEPDOG (O.E.S.)

écrit par Karine LESAGE (France) en 2014,

avec Schtroumpf du Hem's Bridge et Dumbo des Oursons de Petit-Palais.

Reproduction interdite sans autorisation de l'auteur.

ORIGINE

Le Chien de Berger Anglais Ancestral est originaire du Sud-Ouest de l'Angleterre. Cette région est à la fois escarpée et dotée de vallées.

Le climat étant océanique, les pluies sont fréquentes et les tempêtes automnales et hivernales sont habituelles.

Le Berger Anglais Ancestral était employé comme auxiliaire de travail auprès des paysans. Ses qualités étaient précieuses pour les éleveurs dans la conduite du bétail et sa protection, et également en tant que chien de ferme et de garde.

1918 aug cla rockefeller shepherd archie fawkes at rockwood hall w oes jpg 1

 

A cette époque, la queue du Berger Anglais Ancestral était écourtée, pour éviter de payer "une taxe sur les chiens de berger avec queue", selon une ancienne loi anglaise. Il doit son surnom "Bobtail" à cette physionomie.

Les ancêtres du Bobtail sont inconnus. Plusieurs pistes ont été émises mais non vérifiées ou vérifiables. Pour certains, il s'agirait de croisements avec le Berger de Russie méridionale, le Derhound, le Bearded Collie... D'autres émettent un avis sur le mélange de Berger de Brie, Berger des Pyrénées, Labrit...

Les antécédents français du Bobtail sont tout à fait plausibles, vu les nombreux échanges effectués très tôt entre la France et l'Angleterre. Nous sommes dans le même cas de figure avec les croisements possibles de Mâtins italiens, à l'époque des Romains.

Toutefois, si le Bobtail que nous connaissons aujourd'hui possède de lointains ancêtres étrangers, la race elle-même n'a pu se développer que grâce à des chiens locaux, précisément du sud de l'Angleterre.

Oes history 1

DU CHIEN RUSTIQUE AU CHIEN DE COMPAGNIE

Dans cette région, l'O.E.S. se justifiait dans son utilisation par sa rusticité et son endurance. Chien solide, il était rarement malade et bénéficiait d'une bonne longévité (environ 10 ans).

Reconnaissable entre tous grâce à sa longue fourrure dense de couleur "blanc/bleu ou gris", il semble encore plus volumineux qu'il ne l'est réellement ! Cette toison le protège des intempéries et du froid grâce à son sous-poil laineux qui l'isole et au poil du dessus rêche et raide plus long.

Son gabarit imposant (plus de 61 cm au garrot pour environ 40 km pour un mâle) en fait un chien puissant, dynamique et faisant face aux prédateurs dans son travail de protection des troupeaux.

Mais comme de nombreuses races bergères, soumises dans le temps à l'évolution des méthodes et des conditions d'léevage, l'O.E.S. subit la désaffection des exploitants locaux au profit de races demandant moins d'entretien.

De plus, la reconnaissance de la race en 1888 par le Kennel Club définit un standard morphologique et de beauté exigeant, entre autres, un poil toujours plus long, arborant une couleur immaculée.

Schtroumpf

Cet aspect devenant incompatible avec le travail rural du chien, ses amateurs se scindèrent en deux camps : les utilisateurs d'une part, et les partisans d'expositions canines d'autre part. Le travail de sélection des chiens est alors en marche vers une toute autre évolution de la race.

 

De nos jours, contre vents et marées, les passionnés de l'O.E.S. au troupeau font le choix judicieux de raccourcir les poils de leur chien afin d'éviter les désagréments d'entretien au moment du retour à la maison ! Un style "new look" différent mais tout aussi séduisant !

Alpage animaux

CHIEN DE BERGER MODERNE

Actuellement en France, l'accessibilité aux non-professionnels pour les formations de "conducteur de chiens de berger" connaît un réel engouement.

Le retour des races bergères au troupeau est un véritable starter pour les passionnés en quête de retour aux sources, de découverte et de complicité avec leur compagnon.

Larzac2012 1

 

Le Bobtail est un chien de berger à redécouvrir dans l'élément qui fût le sien jadis.

Il demande à bouger, il est infatigable, il est démonstratif, affectueux et "remuant". Chien sportif, attentif, un peu têtu mais quand même souple à l'éducation, il est intéressant et très attaché à ses maîtres.

Au troupeau, le Bobtail travaille très près des animaux dont il s'occupe. Il apprécie d'être en contact physiquement avec les moutons, mais tous les troupeaux n'acceptent pas  tout de suite cette proximité.

Greystoke herding

Il est, de part ses traits de caractère, assez brusque et fougueux, mais sait aussi être calme et posé.

Bobtailtroupeau

Aussi, lors de la prise de possession d'un troupeau, cela peut-être assez impressionnant de voir un Bobtail en phase d'approche à vive allure. Le troupeau est par conséquent très réactif et peut se faire bousculer d'un coup d'épaule, pour être remis dans la trajectoire voulue par le chien conducteur.

Oes he10

 

Cette autorité naturelle, renforcée par le mouvement des poils en pleine course, n'est pas toujours facile à gérer, mais c'est la façon ancestrale et efficace de procéder de cette race.

Schtr2

Ainsi, il impose sa puissance et les brebis comprennent assez rapidement qu'elles n'ont aucune issue que de se plier à son autorité. Le Bobtail n'utilisant que très rarement le coup de dent, le troupeau, une fois rassuré par les intentions du chien, tout le monde trouve son équilibre. Le Bobtail redevient calme, doux et respectueux des animaux pour réaliser des conduites paisibles et contrôlées.

Cercle

L'apprentissage requiert douceur et fermeté, patience et cohérence, sinon le Bobtail saura vous exprimer vocalement ses désaccords ! Avec les animaux, il n'est aboyeur qu'à bon escient, notamment pour faire céder les animaux récalcitrants.

Afond

 

Le Bobtail a besoin de trouver son équilibre émotionnel. Il n'est pas une machine. Il a besoin de connaître son troupeau, d'être reconnu afin de faire corps avec lui et son berger, sereinement.

Bobtailherding

 

A nous humains d'accepter et de comprendre son fonctionnement afin de lui permettre de s'exprimer dans des conditions optimales et d'obtenir les meilleurs résultats.

 

Les changements de troupeaux et de sites d'entraînement étant inconfortables pour lui, il impose ses démonstrations de puissance systèmatiquement. La progression dans ce contexte est par définition plus lente avec un sentiment de recommencement car il est aisé de comprendre qu'un chien puissant n'est pas forcément facile à gérer quelque soit la race !

Dumblarzac

 

C'est en partie pour cela qu'il est assez compliqué pour un propriétaire de Bobtail de se présenter en concours de Troupeaux sur ovins (Inter-Races en France et / ou Style Traditionnel en F.C.I.).

Même si le Bobtail ne se contente pas de quelques heures d'entraînement dominicales pour développer tout son potentiel, cet "ex-chien de ferme", mis le plus possible en relation avec ses bêtes, peut parvenir à un travail précis et efficace.

Dumb

 

Le fonctionnement du Bobtail au troupeau ainsi décrypté, il est aisé de comprendre que devant les difficultés, les quelques propriétaires de sujets mis au troupeau renoncent rapidement.

 

En France, quelques maîtres passionnés par la race essaient, malgré les difficultés, de montrer les capacités de leur chien dans cette activité.

Bobtails77

 

Une agricultrice française utilise une femelle O.E.S. dans son exploitation caprine. La Bobtail a gardé tout son esprit d'initiatives et travaille pour sa maîtresse. La chienne doit aller chercher les chèvres dans le pré et les amener au quai de traite.

Les chèvres étant moins grégaires que les brebis, elles se séparent facilement, sont davantage contestataires et tiennent tête aux chiens. Le caractère affirmé de l'O.E.S. n'est donc plus un obstacle mais une qualité et sa puissance et son travail "au contact" sont de réels atouts.

 

Aux U.S.A., des Bobtails travaillent également sur des exploitations ovines, bovines, caprines, canards... et certains s'exercent même aux concours A.H.B.A. ou F.C.I..

Oes ducks

Ces constats sont plutôt encourageants et une bonne source de motivation pour l'avenir du Bobtail au troupeau !

Les échanges internationaux favorisés par les outils de communications actuels sont également vecteurs de motivation pour la race et permettent de maintenir une visibilité sur les capacités du Bobtail au troupeau.

Bobtail troupeau conduite 1

 

Le plus important à retenir est que le Bobtail est, malgré tout, un chien sensible et toujours désireux de faire plaisir à son maître. Il prend un réel plaisir dans la tâche qui est la sienne, à savoir la conduite de troupeaux. Il reste fidèle à son poste tant que l'on ne le relève pas de ses fonctions. Il est un chien sur lequel on peut compter, il ne vous laissera jamais seul face à vos difficultés.

Retournement brebis

Suite calme