UTILISATION

Quelles activités pratiquer avec son

Chien de Berger Anglais Ancestral ?

N'hésitez pas à contacter la Responsable "Utilisation" pour tout renseignement complémentaire.

Attelage-obstacle-pediluvemontrichard3.jpgCavage bobtailBobtailsauvetageeau

Dumbocontourne

 

 

 

  

 Le Chien de Berger Anglais Ancestral étant un chien de berger, il a donc besoin d'activité physique. 

Pourquoi ne pas pratiquer une (ou plusieurs...) disciplines canines qui sont accessibles au Chien de Berger Anglais Ancestral ?

 

Vous pouvez regarder les pages des différentes activités dans lesquelles des Chiens de berger anglais ancestral pratiquent ou ont pratiqué.

Notez que certaines disciplines (*) permettent d'engager votre chien en classe Travail en expositions canines nationales (Régionales d'élevage, Nationale d'élevage, CACS).

Bonne visite !

 

 Discipline gérée par la Commission d'Utilisation Nationale Troupeaux (C.U.N. T.)

♦ Le travail sur troupeaux (*) : activité ancestrale du Bobtail, la conduite de troupeaux. 

 

Disciplines gérées par la Commission d'Utilisation Nationale - Chiens de Berger et de Garde (C.U.N. - C.B.G.)

♦ L'obéissance (obedience) : à travers 4 classes,  le conducteur et son chien se plient à une série d'exercices d'obéissance : sociabilité,  marche en et sans laisse,  rappel, saut d'une haie,  rapport d'objets, absences du maître...

♦ La Recherche Utilitaire (*) : cette activité de loisir consiste à rechercher une personne disparue, en milieux naturel et urbain, sur pistes froides.

♦ Le sauvetage F.C.I. (pistage, surface, avalanches, décombres, eau, mantrailling) (*) : le Sauvetage est une discipline internationale comprenant 3 niveaux pour chaque discipline : Brevet (France), Test de Qualification, Echelon A, Echelon B.

♦ Le pistage français (*) :  activité qui met en évidence les qualités olfactives du chien sur deux types de pistes chaudes (libre et au trait), avec des angles, des fausses pistes, des objets à rapporter. 

♦ Le pistage F.H. (*) : quatre niveaux  de difficultés.  Le chien piste truffe au sol et doit suivre la trace plus ou moins froide composée d'angles droits, aigus ou arrondis, de fausses pistes, d'objets à rapporter.  

 

Discipline gérée par la Commission Cavage

♦ Le cavage (* méthode Van Cappel) :  il s'agit de rechercher le champignon ''diamant noir'', en concours sur carrés ou au naturel.

 

Disciplines gérées par la Commission Nationale d'Education et Activités Cynophiles (C.N.E.A.C.)

♦ L'agility : cela s'apparente à un jumping équestre. Il faut faire franchir à son chien un parcours d'obstacles dans le bon ordre. L'adresse et l'agilité sont plus recherchées que la vitesse.

♦ L'attelage :  le chien a une remorque en attelage. Le conducteur doit faire négocier à son chien des obstacles et suivre un parcours...

♦ L'obérythmée (Dog Dancing) : créer une chorégraphie avec son chien, en suivant le rythme d'une musique.

♦ Le cani-cross, cani-VTT : c'est une course, à pied ou en VTT. Le matériel pour pratiquer est un harnais,  une longe extensible et un baudrier. 

♦ Chien-visiteur  : grâce au chien qui est médiateur,  cette activité vise à développer, renforcer le lien social avec des personnes âgées en maisons de retraite,  des enfants en milieux hospitaliers, dans les écoles (prévention des morsures...), etc.. Le chien doit posséder le diplôme de chien-visiteur.   

Catégories

  • Travail sur troupeaux

    Herding oes

    Le Chien de Berger Anglais Ancestral (Old English Sheepdog) était un chien de ferme à l'origine.

    Aussi, même s'il est devenu un extraordinaire chien de compagnie,

    il a conservé sa puissance et son charisme qui en faisait un excellent gardien et conducteur de troupeaux.

    Ce travail a pour objectif de renforcer les capacités innées des races spécifiques à la conduite des troupeaux ovins,

    bovins ou caprins. Certains osent découvrir et apprivoiser avec leur chien toutes les subtilités de cette activité passionnante.

  • C.S.A.U.

    Certificat de Sociabilité et d'Aptitude à l'Utilisation

     

     Le C.S.A.U. est obligatoire pour pratiquer une discipline canine relevant de la "Commission d'Utilisation Nationale - Chiens de Berger et de Garde" (C.U.N.-C.B.G.) et de la "Commission de Cavage". Il est également admis pour des activités relevant de la "Commission Nationale d'Education et Activités Cynophiles" (C.N.E.A.C.).

    Le C.S.A.U. peut être passé dans les concours des disciplines de la CUN-CBG, de la Commission Cavage, ou lors d'un C.A.N.T..
    Il peut être passé par tous les chiens âgés de 12 mois révolus le jour de l'examen.

    Le C.S.A.U. a pour vocation première de vérifier l’équilibre caractériel du chien, sa sociabilité et l’aptitude du maître à exercer le contrôle de son animal. L’attention du juge portera particulièrement sur ces points spécifiques du caractère de l’animal qui lui est présenté.

    Le Carnet de Travail n'est pas obligatoire pour le passage du C.S.A.U., mais c'est plus pratique de le faire inscrire dessus.

     

    Exercice de la stabilité et de la sociabilité, en présence et en l’absence du maître :

    Faits à observer : Absence de réaction, panique ou de comportement d’auto-défense lorsque le chien est tenu en laisse par un étranger, en présence du maître et en son absence.

    · Attitude aux caresses et contact par une personne étrangère, en présence du maître. Contrôle du tatouage dans l’oreille ou sur la cuisse, apposition du lecteur de transpondeur électronique sur la région jugulaire.

    · Mauvaise réaction de l’animal aux bruits, autre que la surprise (en présence et en l’absence du maître). Le bruit ne devra jamais être provoqué à moins de 5 mètres du chien et l’usage de la cartouche à poudre seule, quel qu’en soit le calibre, est interdit.

    · Croisement avec un autre chien tenu en laisse (1 à 2 mètres entre les deux chiens).

    · S’il montre, d’emblée, des signes d’agressivité ou de peur excessifs, si son comportement est tel que le juge ne puisse contrôler le tatouage ou l’identification, le chien devra être ajourné.



    Exercices d’assouplissement :

    · Exercice de la marche en laisse.
    Le chien devra effectuer une marche avec son maître sans tirer sur la laisse, toutefois, quelques tensions du fait du chien peuvent être tolérées. Passage du binôme maître/chien dans un groupe de personnes, sans provocation, laisse non tendue.

    · Exercice de l’absence du maître.
    Le maître doit pouvoir laisser son chien en un endroit désigné par le juge, dans la position de son choix, s’absenter en se dissimulant de la vue du chien, et retrouver son animal au même lieu, après 30 secondes. Un déplacement du chien dans un rayon de 2 mètres pendant l’absence ne constitue pas une faute.

    · Exercice du rappel au pied.
    Le chien immobilisé dans la position choisie par le maître à une vingtaine de mètres de celui-ci devra revenir au pied, sur simple rappel, dans un délai de 15 secondes et dans un rayon de 2 mètres.
     


    Consignes de jugement :
    L’incapacité d’un chien à exécuter l’un ou l’autre de ces exercices d’assouplissement ne peut constituer un motif d’ajournement, si ce chien fait preuve par ailleurs, des qualités d’équilibre caractériel et de sociabilité recherchées, en demeurant, notamment et en toutes circonstances, sous le contrôle de son maître.
    Dans l’hypothèse d’un chien qui n’exécuterait pas correctement ces exercices d’assouplissement, le juge aurait alors la faculté d’influer sur l’attribution du qualificatif mis à sa disposition.

    Nota : L’ajournement d’un chien au test du C.S.A.U. n’est pas définitif, ce chien pouvant être présenté à nouveau ultérieurement.

    Règlement du C.S.A.U. : Protocole CSAU (dernière mise-à-jour : novembre 2017).

  • Obéissance - Obedience

    Bobtail obeissance

    Exercice : En avant dans le carré.

      

    L'Obéissance ou Obedience est une discipline rigoureuse qui requiert une bonne relation entre le maître et son chien.

    L'équipe doit exécuter une série d'exercices selon sa classe d'engagement : sociabilité, rappel, marche en laisse...

    Pour pratiquer en concours, il faut se munir d'un Carnet de Travail "Utilité" auprès de la S.C.C., être inscrit dans un club pratiquant l'obéissance, posséder une licence en cours de validité et avoir obtenu le C.S.A.U..

     

    Cette discipline comporte 4 niveaux :

    - la classe débutant, où l'équipe doit obtenir le Brevet National d'obéissance, avec au moins 80 % des points pour pouvoir accéder au niveau supérieur.

    - les classes 1, 2 et 3 sont internationales, donc gérées par la F.C.I.. La classe 3 regroupent les concurrents les plus expérimentés.

     

    Chaque année, des sélectifs ont lieu pour essayer de décrocher une participation au Championnat et à la Coupe de France.

     

    Les qualificatifs sont obtenus en fonction du nombre de points.

    Excellent : au moins 80 % des points du niveau présenté,

    Très Bon : au moins 70 % des points,

    Bon : au moins 60 % des points,

    (Suffisant (Brevet) : 50 % des points),

    Non Classé.

     

    L'actuel règlement 2016 est disponible auprès de la S.C.C..

    Calendrier des concours :

  • Recherche Utilitaire

    Bobtail recherche utilitaire

    Réussite de l'épreuve avec la découverte de la personne, en fin de parcours.

    Présentation de la discipline "Recherche Utilitaire" :

    La Recherche Utilitaire (R.U.) est une discipline canine qui consiste à rechercher une personne disparue et ses 5 objets. Le maître et le chien ont un objet de référence de la personne disparue pour commencer leur piste.

    Il y a 4 niveaux par ordre de difficultés : Brevet, Classe 1, Classe 2, Classe 3 (les plus expérimentés).

     ''Parmi les disciplines reconnues par la Société Centrale Canine et pour lesquelles sont organisées des concours ou épreuves, existe la Recherche Utilitaire, très peu connue des cynophiles. La pratique de la Recherche Utilitaire est commandée par deux objectifs principaux :

    1. Utilisation des capacités olfactives des chiens dans toutes les conditions topographiques, météorologiques, et temporelles. 
    2. Capacité physique dont l’aboutissement se situe dans l’atteinte de la réussite de l’équipe "maître-chien" face aux tracés auxquels elle se trouve confrontée.

    Inspirée à l’origine par le pistage opérationnel des Administrations, la Recherche Utilitaire est une école d’humilité qui trouve sa noblesse dans la capacité de l’équipe à comprendre et gérer ensemble les situations rencontrées au cours du travail.
    La Recherche Utilitaire est fondamentalement une discipline "tout-terrain" dans laquelle la routine et les stéréotypes n’ont pas leur place. Les chemins tracés ne sont qu’un des supports pouvant être rencontrés, et le fait de traverser des pâtures ou autres espaces ouverts, pénétrer des bois, franchir des talus ou passer des gués par exemple, relève de l’esprit originel de la discipline (Source : GT RU).''

     

    Les entraînements :

    Les entraînements ne se font pas en club, mais dans la nature (forêt, campagne, route, village...).

    Pour pratiquer la RU, une grande disponibilité et une bonne condition physique sont nécessaires.

    Lors des entraînements, chacun apporte à l'autre, tant au niveau de l'observation, de l'apprentissage que de la participation à la pose et au suivi des pistes...

    La R.U. est reconnue comme une discipline de travail. À ce titre, pour être réussie, une épreuve est accompagnée d'un coup de feu.

     

    Les épreuves :

    Pour pratiquer cette discipline, il faut se munir d'un Carnet de Travail "Utilité" auprès de la S.C.C., être inscrit dans un club pratiquant la Recherche Utilitaire, posséder une licence en cours de validité et avoir obtenu le C.S.A.U..

    Pour postuler à des épreuves, il faut s'y prendre au moins 2 mois avant. Ensuite, il faut attendre de savoir si on est retenu... L'équipe est souvent amenée à beaucoup se déplacer dans toute la France.

    Calendrier des épreuves : 

  • Cavage - truffes

    Cavage bobtail

     

    Le cavage est l'activité qui consiste à chercher des truffes.

    En France, il existe deux types de concours :

         − les concours dits sur carrés (travail sur truffes naturelles ou sur leurres),

         − les concours « méthode Van Cappel » (*) (truffières naturelles).

    Pour pratiquer le cavage en concours, il faut se munir d'un Carnet de Travail "Cavage" auprès de la S.C.C., appartenir à un club affilié (de Race ou d'éducation canine) et posséder une licence en-cours de validité. Le C.S.A.U. est nécessaire dès que le chien a l'âge légal pour le passer. Les concours sont encore accessibles aux chiots.

    (*) Le cavage Van Cappel permet l'accès à la classe Travail en expositions canines nationales (C.A.C.S., R.E., N.E.) depuis 2020.

     

    Le concours de cavage sur carrés :

    Il s'agit de retrouver 6 truffes cachées dans un carré de 25 m². Le chien doit gratter pour indiquer la truffe à lever (à ramasser).

    L'équipe maître-chien peut être éliminée si le chien mange la truffe en la découvrant ou si le chien sort de sa truffière et va sur un autre carré.

    Il existe aussi des pénalités (marquage sans truffe, marquage sur truffe déjà levée).Deux classes de travail :

         − classe A : chiens débutants,

         − classe B : tous les chiens qui ont obtenu au moins 2 Excellents en classe A.

    Un chien Non LOF est accepté à concourir mais en non homologué.

     

    Le concours de cavage en naturel, dit "Van Cappel" :

    Seuls les chiens inscrits à un livre des origines officiel reconnu par la F.C.I. peuvent participer.

    Le concours se déroule sur terrain ouvert avec la présence ou non de truffes naturelles. Le jury appréciera chez les chiens, les qualités olfactives, d’endurance et d’application ainsi que l’aptitude à l’initiative, à la réceptivité, à l’éducation et au dressage.Quatre classes de travail, selon l'âge duchien :

         − Classe Débutant : de 6 à moins de 9 mois.
         − Classe Jeune : de 9 à 18 mois. 
         − Classe Ouverte : à partir de 15 mois jusqu’à moins de 8 ans.
         − Classe Vétéran : à partir de 8 ans.

     

    Règlements des concours :

    - sur carrés

    - en recherche naturelle, méthode "Van Cappel"

     

    Une saison de Cavage en concours débute généralement en juin de l'année N et se termine en février de l'année N + 1.

    La licence "Cavage" est obligatoire pour concourir.

     

    Bobtail cavage

    DUMBO a représenté le Chien de Berger Anglais Ancestral en concours de Cavage sur carrés de 2010 à 2018.

     

  • Agility

    Bobtail agility

     

    L'Agility est une discipline ouverte à tous les chiens. Elle consiste à leur faire négocier divers obstacles dans le but de mettre en valeur leur intelligence et leur souplesse. Il s'agit d'un jeu éducatif et sportif qui favorise leur bonne intégration dans la société. Cette discipline implique une bonne harmonie entre le chien et son maître et aboutit à une entente parfaite de leur équipe ; il est donc nécessaire aux participants de posséder les bases élémentaires d'éducation et d'obéissance.

    L'agility est une discipline qui complète parfaitement l'éducation car elle permet d'apprendre en s'amusant. Par ailleurs, c'est aussi un véritable sport qui nécessite un apprentissage encadré et progressif en partenariat avec un moniteur diplômé et d'expérience, afin d'éviter diverses erreurs difficile à corriger par la suite.

    Dans les équipes confirmées, le chien évolue avec célérité sur le parcours et son maître ne le contrôle plus qu'avec des instructions vocales ou grâce au langage corporel. L'équipe cynophile doit faire preuve d'une grande complicité et le maître fait appel à une obéissance parfaite de son compagnon. En compétition, la précision et la vitesse sont très importantes. En effet, le franchissement des obstacles répond à des règles bien codifiées susceptibles d'entraîner des pénalités. La vitesse ne rentre en jeu qu'à égalité de pénalités, et l'adresse doit primer sur la vitesse : c'est un sport d'adresse avant d'être un sport de vitesse.

     

    Origine de l'activité :

    En 1977, John Varley, membre britannique du comité organisateur, souhaite créer un programme de démonstration susceptible de distraire le public de la plus grande exposition canine mondiale, dite la Crufts, qui se déroule à Birmingham, Angleterre.

    La réflexion et le travail de plusieurs clubs canins aboutissent en 1978 à une démonstration d'agility, activité ludique et sportive adaptée du jumping pour les chevaux. Cette démonstration est suivie d'un 1er championnat en 1979 remporté par le Border collie Conny Cluff.

    Les américains de l'United States Dog Agility Association (USDAA), membres de l'International Fédération of Cynological Sport (IFCS) devancent les français en 1986.

    En France, le 1er janvier 1988, la Société Centrale Canine approuve un projet de règlement. Une sous-commission est alors chargée de la diffusion de l'activité. Elle organise le 1er championnat de France en 1989 lors de l'exposition canine de Longchamp. La création de la Commission Nationale d'Education et d'Agility (C.N.E.A.), aujourd'hui Commission Nationale d'Education et d'Activités Cynophiles (C.N.E.A.C.), en 1991 et la délivrance d'une licence aux compétiteurs participent enfin à la stabilisation de l'agility.

     

    Catégories d'évolution de chiens en concours :

    En France, on trouve quatre catégories de chiens. La France a ajouté au règlement de la Fédération Cynologique Internationale (F.C.I.) une quatrième catégorie (D), pour permettre à tous les chiens de pratiquer l'agility en compétition.

    Chaque chien, en fonction de sa taille, devra concourir dans les catégories suivantes :

    • A = chien de moins de 37 cm au garrot,
    • B = chien de 37 cm et moins de 47 cm,
    • C = chien de 47 cm et plus,
    • D = chiens molossoïdes, peu véloces.

     

    Le règlement international ne compte, lui, que trois catégories :

    • Catégorie "S" (Small) pour les chiens plus petits que 35 cm au garrot,
    • Catégorie "M" (Medium) pour les chiens de 35 cm à moins de 43 cm au garrot,
    • Catégorie "L" (Large) pour les chiens de plus de 43 cm au garrot.

    La hauteur des sauts est plus élevée qu'en France.

    Le Berger Anglais Ancestral évolue en catégorie "C" en France et est en "L" au niveau international.

     

    Les obstacles :

     Les obstacles à zone :

    Le chien doit poser au moins une patte dans la zone.

         - La passerelle ou la poutre : elle est composée d'une montée, d'un plat et d'une descente.

         - La palissade ou "A" ou "le toit" : une montée et une descente.

         - La bascule ou la balançoire.

    Les sauts :

         - Les haies simples : leur hauteur est de 60 cm.

         - Le saut en longueur : les barres au sol sont placées en ordre croissant avec une différence de hauteur d'environ 10 cm, la plus haute placée à l'arrière.

         - Le viaduc ou "le mur" : panneau plein comprenant 1 ou 2 ouvertures en forme de tunnel. Sur la partie supérieure du mur sont posés des éléments amovibles en forme de tuiles.

        - les haies doubles ou Oxer.

         - Le pneu.

    Les autres obstacles :

         - Le slalom : 10 ou 12 poteaux. L'intervalle entre chaque poteau est de 60 cm.

         - Le tunnel rigide : il est flexible ; cela permet de former une ou plusieurs courbes.

         - Le tunnel souple ou "chaussette" : Entrée en arceau rigide. Sortie en matériau souple.

     

    Nouveau règlement officiel de l'Agility (FR + FCI 2018) : Règlement Agility

    Le règlement de l'Agility en Images (cliquez sur l'image) :

    Reglementimages

     

    Calendrier des concours : AGILITY_2019

    -------

    Plusieurs bobtails pratiquent en loisir ou en concours.

    Pour s'engager à un concours, il faut appartenir à un club pratiquant l'Agility, avoir une licence valide, et avoir réussi le C.A.E.S.C. (ou le C.S.A.U.) et le Pass Agility.

    Règlement PASS Agility

     

  • Attelage canin

    L'Attelage canin est une discipline réservée aux chiens de grand gabarit. En effet, pour pratiquer cette activité, le chien doit mesurer au moins 50 cm au garrot.

    Oes attelage

     

    Présentation de la discipline :

    L'Attelage canin est une activité canine qui nécessite une complicité entre le maître et son chien. Le chien doit évoluer sans laisse.

    L'équipe maître-chien doit obtenir son Brevet d'Attelage canin pour pouvoir participer aux concours.

    Le Brevet est ouvert aux chiens âgés de 12 mois révolus.

    Un chien ne peut participer aux concours qu'à partir de 15 mois.

    Pour pratiquer en concours, il faut être inscrit dans un club canin pratiquant l'attelage et posséder une licence en cours de validité.

     

    Il existe 3 épreuves de concours :

     

         1) L'épreuve de régularité

    Cette épreuve, sur terrain naturel, peut durer de 20 à 30 minutes selon la difficulté du parcours.

    A mi-chemin, un arrêt obligatoire de 30 secondes est effectué pour reposer et/ou désaltérer le chien.

    AttelageRegularite2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

          2) L'épreuve d'obstacles

    Les obstacles sont au nombre de 15 : slaloms, dévers, pédiluve, tunnel, virages, bascule, portique, marche, couloir, etc.

    Ces obstacles sont les plus proches possible d'une situation réelle d'utilisation.

    La précision est essentielle.

    Attelage-obstacle-devers

     

     

     

     

     


     


     

     
     

      
      
     

     Le dévers où seules 2 roues doivent passer dessus.
     

      

           3) L'épreuve d'harmonie

    C'est une épreuve qui rappelle la culture traditionnelle du chien attelé.

    Le poids de la charge transportée ne doit pas excéder le poids du chien.



     

    Calendrier des concours :  ATTELAGE_2019

  • Chien-visiteur

    présentation de l'activité

  • Dog Dancing - ObéR

    DESCRIPTION DE LA DISCIPLINE

    Il s’agit d’éducation canine, dans un style libre et sur fond musical, avec le double objectif : se faire plaisir et avoir un chien obéissant.

    Discipline dynamique et ludique où l’équipe maître-chien forme un couple en parfaite harmonie des mouvements en évoluant en musique. C’est un pas de danse très rythmé mais très gai où le couple travaille avec énormément de complicité ; l’artistique et la technique forment un tout (comme en patinage artistique). Elle permet de canaliser l’énergie du chien et de créer des liens très forts avec lui. Elle augmente chez le chien la capacité d’adaptation aux nouveaux défis, car il y est systématiquement confronté. Le chien devient plus attentif au maître et peut avoir une concentration accentuée sur sa tache.L’obéissance rythmée peut être pratiqué sans équipement spécifique, en tous lieux, et par tous : jeunes et moins jeunes.
    Le chien effectue sous la directive du maître des mouvements et des positions qui sont enseignés par la méthode naturelle d’éducation. On utilise les renforcements positifs, par l’emploi de friandises, jouets, clicker.

    Les mouvements et les positions sont des exercices classiques, le « coucher assis debout », mais ne sont jamais caricaturaux ni physiquement néfastes pour le chien. Ils sont effectués à gauche et à droite du maître, devant et derrière, avec des sauts, à grande distance, etc…

    Sur la base de ces mouvements, l’équipe maître-chien évolue sur un fond musical, en suivant le rythme.
    Ces mouvements peuvent compléter les exercices habituels d'éducation canine, ils apporteront du piment et des nouveautés. Ce sera peut-être un nouveau défi qui ne fera qu’accroître l’obéissance globale du chien. Il y a dans ces exercices et la manière de les exécuter une obligation de contact avec le chien (je ne parle pas uniquement d’un contact physique). Le maître créé une demande qui devient pour le chien un besoin, le tout se fait dans la joie et le plaisir. Finies les contraintes, place aux rythmes… éducatifs.

    Par la suite, des équipes maître-chien peuvent présenter des chorégraphies lors de démonstrations devant le public.

    Lors des concours, les pratiquants sont notés par rapport aux qualités artistiques et techniques de leur prestation. Le juge va évaluer l’exécution des figures, des enchaînements, des changements de tempo et la synchronisation des mouvements du couple maître-chien, sur des programmes qui sont en cours d’élaboration.

    Cette discipline a un côté spectaculaire, artistique et ludique qui la rend très appréciée par le public. Les pratiquants donnent une image valorisante du chien, ils participent à cet ensemble harmonieux qui devient plaisir.

    Source : Site de la CNEAC.

    Grille de notation en concours

    Actuellement, une femelle Chien de Berger Anglais Ancestral s'est lancée dans la discipline.